Mon expérience du #SXSWi 2012 (Austin, Texas)

Rencontres au pays des connectés

Le SXSW (South by South West) est une grande rencontre des mondes de la musique et du cinéma, à laquelle s’est ajouté il y a quelques années le monde de l’interactif. On compare ce congrès à un woodstock, car s’y rencontrent tour à tour gourous, célébrités, startups, consultants, politiciens, entrepreneurs…

Bref, un vrai sommet du neurone, geek pour la partie à laquelle j’ai assisté.

En marge de ce bon millier de conférences, se sont tenues chaque soir plusieurs dizaines de soirées, privées, créatives, business, dansantes, promotionnelles. Les occasions de networking n’ont pas manqué.

Des conférences et des geeks

Je suis allée au SXSW dans le cadre de la Webmission, une initiative belge ayant pour but de rassembler les entrepreneurs web dans des voyages de découverte technologique.
Mon objectif était de voir ce qu’il y avait ailleurs, de confirmer ou d’infirmer la vision du secteur, de mon métier, de mon positionnement par rapport à mes clients. Le résultat en fut plus que probant.

Au niveau des conférences, j’en suis arrivée aux mêmes conclusions qu’il y a quelques semaines pour le Sommet Entreprise 2.0 à Paris: je n’ai pas appris grand chose, car j’aurais pu moi-même intervenir.
J’en ai retenu néanmoins quelques bonnes phrases, et l’interaction m’a permis d’affiner mes synthèses (j’en ferai un blogpost), et de rencontrer d’autres professionnels.

L’espace d’exposition s’est avéré une véritable orgie pour marketeers web! Découvrir de jeunes startups développant de nouvelles applications web m’a donné de nouvelles idées pour mes clients. Ce fut aussi l’occasion de mesurer le succès d’entrepreneurs web rencontrés il y a plusieurs années. 

Is it worth it?

Malgré des conférences aux niveaux inégaux, le cadre global du SXSW est une extraordinaire rencontre pour le secteur, un have-to-be pour tout ce qui touche à l’innovation entrepreneuriale, l’occasion d’un networking intensif.
Je pense qu’il est au moins intéressant d’en suivre les tweets et les programmes, le mieux étant bien sûr de pouvoir s’il déplacer, à mon avis sur base annuelle ou bisannuelle.

Photo de Damien Van Achter

Published by aubertma

International Digital Expert

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: