“Dieu & moi” vs “moi & les autres”

2011-VALUES0007 2011-VALUES0008
D’après cette étude de 2011, les Etatsuniens pensent qu’ils sont maîtres de leur destin, sont attachés à plus de liberté, moins de soutien des démunis, mais restent très croyants. Face à eux, les Européens occidentaux préfèrent prendre soin des moins bien lotis, se pensent moins libres de leur destin, et donnent moins de poids au religieux.

L’Europe Centrale et Orientale n’ont pas été sondées… ce qui donnerait des résultats bien différents, j’en suis convaincue.

En Europe occidentale, la différence est flagrante entre les diplômés de l’enseignement supérieur et les non-diplômés, une observation inquiétante pour l’unité sociale des pays. Ce delta semble ne pas exister aux Etats-Unis:

In Western Europe, those with a college degree are more likely than those with less education to say their country should have UN approval before using military force, although majorities across both groups share this view. (…) This is not the case in the U.S., where respondents across education groups offer nearly identical views.

On peut néanmoins noter une évolution dans la perception des Etatsuniens:

These differences between Americans and Western Europeans echo findings from previous surveys conducted by the Pew Research Center. However, the current polling shows the American public is coming closer to Europeans in not seeing their culture as superior to that of other nations. Today, only about half of Americans believe their culture is superior to others, compared with six-in-ten in 2002. And the polling finds younger Americans less apt than their elders to hold American exceptionalist attitudes.

D’Eux à Nous, l’ouverture aux autres mène à l’altruisme et à la paix. On peut peut-être lire ici de bonnes perspectives pour la paix mondiale… ou un glissement de pôle guerrier?

Source: The American-Western European Values Gap
A lire aussi: Cultiver l’intelligence relationnelle

Published by aubertma

Digital Expert for Social innovation

%d bloggers like this: