E-réputation: comment gérer les peurs

Quand Technocité m’a demandé d’organiser des formations à l’e-réputation, je me suis dit que je pouvais ENFIN sortir des outils numériques pour contribuer à ouvrir les consciences sur le long terme. Car après tout, qui nous dit que nos moteurs de recherche et réseaux sociaux actuels seront toujours les mêmes dans 5 ans?

Technocité Eréputation

De manière générale lorsque je donne un cours ou une formation, j’aime échanger, et pouvoir apporter un maximum d’éléments aux apprenants pour nourrir leur projet et/ou leurs réflexions. Mais préparer une formation est toujours un challenge, car les personnalités et les sensibilités rencontrées peuvent être très différentes. Il est toujours bon de prévoir les cas plus extrêmes: ici, un des apprenants qui serait terrorisé par les réseaux sociaux.

C’est pourquoi j’ai axé les questions sur l’essentiel:

  • Qu’est-ce que la réputation?
  • Qu’est-ce qui change avec le numérique?
  • Avec quelles peurs? Comment les gérer?

Les résultats de ces réflexions en groupe m’ont beaucoup plu: je vous les livre ici.

Sur ce tableau, on retrouve en vert les peurs, et en rouge les réponses à ces peurs.

Pour éviter les peurs, on retrouve évidemment les besoins de prévention et d’éducation à une certaine ‘hygiène de surf” (comme on apprend aux enfants à se laver les dents pour éviter les caries ou à ne pas “parler aux étrangers”).

Au niveau individuel, les échanges nous ont également permis d’établir une liste de recommandations pour structurer l’e-réputation, et éviter les dérapages ennuyeux:

  1. établir pour soi-même des limites de temps (excès associal, abus professionnel) et de budget (dérive économique) ;
  2. améliorer le paramétrage des e-canaux en fonction de ses objectifs propres, et pour garantir la cohérence de son e-réputation ;
  3. décider d’un “contrat moral” sur son activité en ligne, avec soi-même et avec son entourage (notamment professionnel), sur ce qui est souhaitable, acceptable, ou pas ;
  4. construire un lieu en ligne “garant” de son identité numérique, comme une page ou un site web personnel ;
  5. en cas de difficulté d’échanges, recontextualiser ou changer de média ;
  6. savoir où dénoncer les abus ;
  7. rester vigilant.

EDIT: des participants à la formation ont décidé de lancer leur blog, et pourquoi pas une activité économique associée: http://hygiene2surf.wordpress.com/ Longue vie à leur initiative!

Published by aubertma

International Digital Expert

6 thoughts on “E-réputation: comment gérer les peurs

  1. Moi je pense qu’il y’a un vrai travail à faire au niveau de l’éducation web Marina, que ce soit dès l’école pour les plus jeunes ou encore direct chez les parents… Quelqu’un devrait penser à ce projet et créer un cours en externe qui pourrait entrer dans le cursus scolaire et/ou créer un camion du style de celui de la police qui donne des conseilles sur la sécurité du domicile mais là, travailler en direct avec les parents sur la sécurité web… A méditer 😉

    Like

    1. Toutes ces matières sont nouvelles pour tous, et donc la tâche est immense. Heureusement, la Région Wallonne a été bien conseillée, et débloque depuis 2 ans de gros moyens pour aller dans ce sens. La formation que j’ai donnée fait d’ailleurs partie d’un de ces programmes.

      Dans les écoles, Media Animation asbl est subsidiée depuis longtemps dans ce sens.

      Pas à pas, on avance 🙂

      Like

  2. Ah c’est bon ça si cela bouge dans ce sens 😉
    Par contre, je ne connaissant pas “Media Animation ASBL” ça à l’air pas mal…
    Tu penses qu’ils chercherais du monde pour les aider à leurs tâches ?

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: